L’arche de Noé en plein Moyen-Age

Lorsque Noé eut fait entrer tous les animaux dans son arche, il était tout content. Il avait fait bien attention à emmener un mâle et une femelle de chaque espèce, histoire qu’ils fassent ensemble de jolis petits bébés. Il n’aurait pas supporté qu’une seule espèce ne s’éteigne — qu’elle soit petite comme une souris, laide comme un pou ou vilaine comme un singe. C’est la même chose pour l’arche de Warder près de Kiel.

Ce parc animalier situé dans le petit village de Warder décida de reprendre cette superbe image d’un bateau protecteur lorsqu’il ouvrit ses portes près de Kiel en 2004. Depuis, l’Arche Warder protège des animaux qui nous entourent au quotidien depuis des millénaires. En tout, elle héberge 1200 moutons, chèvres, vaches, chevaux, cochons, poules, oies et canards ce qui est un record en Europe. N’oublions pas non plus les autres petits mammifères tels que les furets et les lapins en tous genres. Donc, ce zoo est tout ce qu’il y a de plus rustique puisqu’il compte 82 espèces d’animaux d’élevage.

Et si les initiateurs de ce projet insistent sur l’appellation biblique, c’est parce qu’ils chouchoutent surtout les « rares », les « menacés d’extinction ». Il s’agit d’ailleurs souvent de très vieilles races qu’on ne trouve pratiquement plus dans les fermes depuis que l’industrie animale mise sur le rendement.

Voici un joli petit Porc de Bentheim tout tâcheté! (pixabay)

Vous serez étonnés de trouver autant de races de porcs bigarrés aux noms rigolos. Il y a entre autres le porc pie noir de Bentheim, le porc noir à ceinture blanche d’Angeln ou Angler Sattelschwein, le cochon à pompons du Danemark et le porc rouge à ceinture blanche d’Husum qu’on appelle aussi le cochon protestataire (Protestschwein).

Pourquoi un cochon serait-il protestataire, demanderez-vous. Pour avoir une explication valable, il faut remonter au XIXe siècle. En 1864, le Danemark vient de céder cette région à la Prusse et on interdit aux Danois de hisser leur drapeau, le fameux Dannebrog, ce qui leur donne l’idée de créer par croisement de deux races un cochon qui affiche leurs couleurs nationales dans les jardins: le rouge et le blanc!

Dans le parc, vous trouverez aussi des races bien françaises, par exemple des ânes du Poitou, des moutons d’Ouessant et des canards de Rouen clairs. Elles aussi sont des espèces menacées.

Au fait, qui souhaite soutenir ce projet, peut parrainer un animal. Il est également possible d’acheter des animaux à condition d’avoir un terrain adéquat et de rester en contact avec le parc.

Moyen-Age Live

Tous les ans pendant l’ascension et à l’automne, le parc animalier qui est également un parc paysager est le lieu de rencontre de nombreux amateurs du Moyen-Age. Trois cents figurants s’y retrouvent.

Les visiteurs peuvent profiter du marché d’artisans, de scènes de combats et des pains, des galettes et des bons frichtis mijotés dans la marmite. Ces jours-là, on peut profiter de la visite de l’arche Warder pour remonter le Temps et jouer, tirer à l’arc, bricoler, discuter et rire.

Liens intéressants: