La vallée de la Bode (Bodetal)

Il était une fois une princesse de Thuringe qu’on appelait Brunhilde. Elle était d’une grande beauté, surtout lorsquelle se promenait sur son cheval blanc. A cette époque, les Géants régnaient dans le Harz et il vint un jour où le fils du Roi de Bohème, un géant lui aussi, tomba amoureux de la belle Brunhilde et voulut l’épouser. Cependant, Brunhilde ne l’aimait pas et le jour du mariage, elle parvint à s’échapper avec son cheval blanc. Aussi, Bodo, dans une colère de géant, la poursuivit et dans cette course folle, la fille du Roi de Thuringe galopa jusqu’à ce qu’elle arrive sur les plateaux de montagne.

En arrivant à l’endroit où les sorcières virevoltent pendant leurs danses nocturnes, sur le Hexentanzplatz, elle se vit piégée. Devant elle, il y avait le vide, la vallée profonde d’une rivière de montagne. Encore quelques secondes et Bodo la rattraperait. Elle ne réfléchit pas longtemps. Pour lui échapper, elle bondit, assise sur sa monture et toutes deux retombèrent sur un promontoire, de l’autre côté de la vallée. Elles étaient saines et sauves. Bodo par contre, tomba dans la rivière du val et y mourut. Aujourd’hui, ce cours d’eau qui serpente en contrebas des montagnes encaissées porte encore le nom du malheureux. Il s’agit de la Bode.

Tout au fond de cette vallée étroite coule la Bode.

L’histoire ne dit pas si Brunhilde (que les frères Grimm appelèrent d’ailleurs Emma) trouva chaussure à son pied par la suite et du coup, on imaginera simplement qu’elle vécut heureuse et eut beaucoup d’enfants avec un homme qu’elle aima de tout son coeur de géante.

Néanmoins, cette histoire a laissé des traces car en posant son sabot sur le rocher de granit, le cheval de Brunhilde y laissa son empreinte bien profonde. Ainsi, il était logique d’appeler ce promontoire la Rosstrappe du mot Ross qui signifie ‘cheval’.

Aujourd’hui encore, l’empreinte du sabot est visible. Ou s’agit-il d’un lieu de sacrifice ancestral?

Au fait, en mourant, Bodo se transforma en un molosse noir qui, depuis, veille paraît-il sur la couronne que Brunhilde perdit en sautant. Aujourd’hui encore, on dit qu’elle repose dans l’eau. La légende veut même qu’un jour, un plongeur téméraire ait tenté de la sortir des flots et qu’il y laissa sa vie. Donc, laissons la bien cachée et partons plutôt en randonnée pour découvrir ce lieu si magnifique.

Le bon plan pour une journée rando-thalasso

Au mieux, partez de la station de télésièges et de télécabines de la ville de Thale (Seilbahn Thale Erlebniswelt) et suivez les panneaux menant à la Rosstrappe. Le chemin qui est bien balisé vous fait prendre le Präsidentenweg qui grimpe sec en faisant des lacets le long de la montagne.

Au passage, vous devriez vous arrêter à la Bülowhöhe (c’est un peu avant l’hôtel de la Rosstrappe) pour admirer le panorama magnifique et époustouflant. Attention à ceux qui ont facilement le vertige! Ça descend à pic.

Contournez alors l’hôtel et poursuivez votre chemin jusqu’à la fameuse empreinte. Le chemin est indiqué. Là, sur le promontoire, prenez votre temps pour apprécier la beauté du site.

Voici le promontoire de la Rosstrappe.
La Rosstrappe avec sa vue époustouflante sur la vallée
Tout au fond, la Bode et le Goetheweg qui serpente vers l’ouest.

Si vous n’avez pas la force ni le courage de monter à pied, vous pouvez tout aussi bien prendre le télésiège et commencer la promenade à partir de l’hôtel. Ils proposent des allers-retours ou des trajets simples.

Vous pouvez arrondir votre randonnée en faisant un tour aux thermes de la ville qui sont à deux minutes du point de départ de la randonnée. Par contre, il faut avouer que j’en connais de meilleures et de moins chères mais la vue sur la vallée est splendide quand on est dans le bassin extérieur.

Et si vous aimez bien manger, poussez jusqu’à Blankenburg pour une collation gargantuesque.

Pour ceux qui ont des enfants à motiver

La solution, c’est le carnet de randonnées qu’on peut acheter pour 3 € dans toutes les agences de tourisme. Une fois armé de ce carnet, le but du jeu est de faire des randonnées dans la région et d’acquérir une des différentes Harzer Wandernadel en faisant collection de tampons.

Et encore un tampon!

Les boîtes à tampons sont situées à des endroits clés sur les chemins de randonnées. En général, il s’agit de points de vue ou de formations géologiques spectaculaires et donc d’aimants touristiques. On fait donc deux pierres d’un coup. Ces randonnées mythiques et traditionnelles sont indiquées sur les cartes. Par contre, il faut les chercher, ces boites, car elles sont parfois assez bien cachées. Il faut donc parfois bien ouvrir les yeux quand on s’approche d’un lieu à tampon. Ça fait marcher les enfants et surtout ça les motive.

A la Rosstrappe, il est possible de trouver un tampon de la Harzer Wandernadel.

Pour ceux qui aiment les petites et les grosses bêtes

Je recommande la randonnée à la mi-avril pour avoir la chance d’apercevoir les salamandres tachetées ou de feu qui sortent de leur lieu d’hibernation, surtout après une bonne pluie. C’est le moment pour elles de se reproduire.

Dans le Harz, cette salamandre fut longtemps utilisée pour se protéger des incendies. Ainsi, chaque foyer avait sa salamandre dans une cage puisqu’on croyait qu’elle était capable de survivre au feu (d’où son nom de salamandre de feu). En la jetant dans une maison en feu, on pensait qu’elle pourrait éteindre l’incendie grâce à son mucus. Depuis, heureusement, cet urodèle est protégé en Allemagne (comme dans beaucoup d’autres pays européens d’ailleurs) par la Convention de Berne et est inscrit sur la liste rouge des espèces de faune menacées.

Les salamandres sortent de leurs cachettes au printemps.

Donc, faites attention de ne pas les écraser si elles sont en promenade (ce ne sont pas des rapides) et ne les emmenez surtout pas avec vous parce que vous êtes tombés amoureux des couleurs ou superstitieux! C’est totalement interdit. Les caresser est un peu risqué aussi puisque sa peau luisante est entourée d’un mucus urticant.

Depuis 2010, le superbe sentier de randonnées de la Schurre est condamné. Du promontoire de la Rosstrappe, on peut néanmoins en apercevoir le parcours. Il est peu probable qu’il soit réouvert un jour puisque les gardes forestiers ont remarqué que les mouflons avaient élu domicile dans ce coin depuis sa fermeture. Donc, emmenez plutôt vos jumelles si les arbres caduques sont dénudés. Qui sait, vous les verrez peut-être entre les rochers.

Encore deux bons plans

Evidemment, il y a d’autres randonnées à faire dont celle du Goetheweg qui passe dans le fond de la gorge. On peut également prendre une télécabine (avec un sol en verre pour les plus téméraires) et aller jusqu’au Hexentanzplatz. Là haut, il est possible de visiter un parc animalier.

Envie de sensations fortes?

Liens utiles:

Laisser un commentaire